Des iPhone ont pu être piratés pendant des années, démontre Google (via Mac Génération)

iphone_piraté_aïe.jpg

Pendant quelques années, des sites web ont distribué aux iPhone qui les visitaient un malware capable de subtiliser nombre d'informations personnelles : photos, géolocalisation en temps réel, contenu des messageries, liste des contacts, identifiants de services web, expliquent des chercheurs de l'équipe Project Zero de Google.

La sécurité absolue n’existe pas et le niveau de sécurité d’un appareil et/ou d’un système d’exploitation évolue au fil du temps et des mises à jour diffusées par le fabricant/développeur. Les iPhone ne sont donc évidemment pas exempts de problèmes de ce genre, comme le démontre les ingénieurs de chez Google.

Le serveur attaché à ce logiciel va recevoir les dossiers de données de WhatsApp, Messages, Hangouts, Skype, Viber, Telegram — des messageries sécurisées lors des échanges mais une fois que les messages sont stockées sur l'iPhone leur obtention n'est plus aussi compliquée — ; celles aussi d'Outlook et de Facebook ; les adresses dans Contacts, la position en temps réel de l'utilisateur, ses photos ou encore les tokens stockés dans le Trousseau d'accès qui permettent à des apps, comme celles de Google, d'accéder à votre compte utilisateur.

Aïe ! Ça fait mal. Non seulement la fuite de ce genre de données est évidemment insupportable, mais elle met aussi à mal, une fois de plus, la réputation de défenseur de la vie privée qu’Apple tente avec ardeur de se donner via ses campagnes de marketing bien appuyées.

Espérons donc que les mises à jour de sécurité arrivent aussi vite que possible pour corriger ça!

Source: Mac Génération