[Tech & No Stress] Ne laissez pas Internet changer votre cerveau!

Concentration, mémoire, interactions sociales… on y tient, et pourtant, notre relation permanente avec Internet semble impacter plusieurs de nos fonctions cérébrales.

Dans une étude publiée récemment, une équipe internationale de chercheurs a découvert qu'Internet «pouvait produire des altérations aiguës et durables dans des domaines spécifiques de la cognition, susceptibles de refléter des modifications du cerveau, affectant nos capacités attentionnelles, nos processus de mémoire et nos interactions sociales».

L’étude pointe, notamment, deux changements potentiels:

  • Le flux constant de notifications et d’appels à action nous incitent à diviser constamment notre attention, ce qui peut réduire notre capacité à rester concentré sur une seule tâche.

  • Comme nous avons un accès quasi permanent à toutes les informations factuelles dont nous avons besoin, potentiellement nous changeons notre façon de stocker, voire de valoriser, les faits et les connaissances dans notre cerveau, ainsi que notre façon de les traiter en société.

Pour le professeur Jerome Sarris, directeur adjoint et directeur de la recherche au NICM Health Research Institute de la Western Sydney University et auteur principal de l’étude, le bombardement de stimuli «avec l’Instagramification croissante de la société, a la capacité de modifier à la fois la structure et le fonctionnement du cerveau, tout en modifiant potentiellement notre tissu social».

Il suggère une «hygiène d’utilisation d’internet» (le mot n’est pas très sexy, mais a le mérite d’être clair) «afin de minimiser les effets néfastes potentiels d'une utilisation Internet multitâche à haute intensité».

Cela comprend:

  • une pratique de la pleine conscience et de la concentration

  • être moins multi-tâche en ligne

  • changer sa façon de consulter sans réfléchir (et donc par habitude) vos emails ou vos comptes sur les réseaux sociaux

  • réduire l’utilisation en ligne le soir

  • augmenter ses contacts en face à face

Au final, l’idée à retenir pour notre utilisation d’Internet comme pour le reste d’ailleurs, c’est de tirer le meilleur parti de tous les outils et de toutes les distractions à notre disposition, sans exagération et en étant toujours conscient de ce que l’on fait. Tiens, par exemple, avez-vous lu ce court article d’une seule traite ?

 
comment-internet-change-le-cerveau